Project Description

Le Kehlsteinhaus est un bâtiment ressemblant à un chalet situé dans les Alpes bavaroises, dans le sud de l’Allemagne. Il fut construit en 1937 afin de servir de centre de conférence pour le Parti national socialiste. Le Kehlsteinhaus est plus connu sous le nom de «Nid d’aigle» du fait de sa position sur un piton rocheux sur le flanc de la montagne Hoher Göll. Ce nom lui fut donné par André François-Poncet (1887-1978), alors ambassadeur de France en Allemagne, lors d’une visite qu’il en fit et qui l’impressionna grandement. Il est situé à quelques kilomètres du Berghof, une des principales résidences d’Adolf Hitler, avec laquelle on a souvent tendance à le confondre.

C’est lors d’une visite à Munich que j’ai réservé une journée de voyage pour me rendre à Kehlsteinhaus. J’ai de la chance, il fait un temps superbe aujourd’hui, parfait pour admirer la vue depuis le fameux Nid d’Aigle ! Nous partons tôt le matin en bus pour arriver en milieu de matinée à Berchtesgaden, où nous commençons par visiter le centre de documentation.

Ce dernier présente une exposition permanente réalisée par l’Institut d’histoire contemporaine (Institut für Zeitgeschichte basé à Munich et Berlin) sur l’Obersalzberg, destination touristique depuis la seconde moitié du 19e siècle et lieu de vacances de Hitler depuis 1923. La région a connu un tournant majeur en 1933. Nommé Chancelier du Reich le 30 janvier 1933, Hitler acquiert la même année la maison Wachenfeld qu’il loue déjà depuis 1928 et en deux tranches de travaux successives, il la transforme en une résidence destinée à la représentation, le Berghof. Toutes les installations du site ont été anéanties par des bombardement. Il ne reste aujourd’hui que le bunker que l’on peut visiter.

Nous avons ensuite une heure pour manger sur place, un restaurant à deux pas du centre de documentation offrant de très bon repas typiquement bavarois. Ensuite, c’est un autre bus qui nous emmène au Nid d’Aigle. En effet, depuis 1952 la route est fermée aux voitures particulières et n’est autorisée qu’aux bus spéciaux qui transportent annuellement plus d’un quart de million de passagers vers ce site unique. Notre bus commence donc à gravir la route qui mène d’ Obersalzberg au parking supérieur du Nid d’Aigle. Cette route est d’ailleurs considérée comme chef d’œuvre du génie civil et est unique au monde. L’importante différence de hauteur de 740m est franchie par un tracé ne présentant qu’un seul virage en épingle à cheveu sur la face raide du flanc sud-est de la montagne Kehlstein. Une fois arrivés au parking supérieur, un tunnel nous conduit 124m dans le cœur de la montagne d’où un ascenseur en laiton nous fait monter 124m à la verticale jusque dans le bâtiment en seulement 41 secondes.

Surplombant la région de Berchtesgaden, c’est tout d’abord un site naturel offrant une vue panoramique spectaculaire (et c’est peu dire) allant jusqu’à 200 km ! Et aujourd’hui, la visibilité est quasiment parfaite, quelle chance !

C’est aussi un site historique dont la construction fut commandée par Martin Bormann et offert à Hitler à l’occasion de son 50ème anniversaire. Il s’agissait-là d’un salon de thé devant servir à recevoir des visiteurs. A l’aide de plus de 3’000 ouvriers, le projet s’est déroulé sur une échelle monumentale : le Nid d’Aigle et sa route d’accès – la plus haute d’Allemagne – furent complétés en 13 mois de travail seulement. Par contre, Hitler n’a pas souvent consenti à emprunter la route de haute montagne taillée dans la falaise, car il souffrait de vertige. Après la guerre, c’est grâce au préfet régional, Mr. Jacob, que le Nid d’Aigle échappa à une destruction imminente. De nos jours, ce lieu est ouvert au public et peut être vu sous sa forme d’origine. Depuis 1960, il est géré par l’office du tourisme de Berchtesgaden et sert de restaurant de haute montagne.

Après deux bonnes heures sur place où j’ai pu me donner à cœur joie du point de vue des photos panoramiques, il est temps de redescendre par le même chemin et reprendre le bus pour rentrer à Munich.

BILAN DE CETTE JOURNÉE

Quelle journée magnifique ! La vue sur place est époustouflante et vaut clairement le déplacement. D’un côté, les alpes bavaroises et de l’autre l’Autriche, c’est un spectacle tout simplement sublime, surtout si la météo est favorable. Une visite que je recommande si vous êtes dans le coin !