Project Description

Pour cette première visite des fjords de Norvège, j’ai choisi de passer par l’agence Fjord Tours afin de réserver directement un « package » chez eux. Celui qui a éveillé mon intérêt est le Geirangerfjord & Norway in a Nutshell®. Il s’agit d’un tour organisé non-accompagné dont seuls les transports sont réservés et qui couvre deux des excursions les plus populaires de Norvège : une croisière sur le Geirangerfjord et le célèbre Norway in a nutshell®, qui est un magnifique voyage d’Oslo à Bergen (ou l’inverse, voir en roundtrip) via Voss, Gudvangen, Flåm et Myrdal. En plus de cela, la visite d’Ålesund et une croisière sur le Hardangerfjord, second fjord de Norvège, font partie du voyage. J’effectue ce voyage avec un ami et nous logerons à l’hôtel afin de nous assurer un certain confort après de longues journées de visites. Nous mangerons de temps à autre dans des restaurants locaux et profiterons des différentes activités proposées sur place.

Nous embarquons à bord du MS Kong Horald, un des onze navires de la flotte de l’express côtier Hurtigruten, puis quittons Ålesund vers 1h du matin en direction du sud. Nous passerons donc la nuit sur le bateau et arriveront en début d’après-midi à Bergen. C’est l’occasion pour nous de nous reposer. Nous finissons par nous lever pour profiter du petit-déjeuner, puis nous installons à l’extérieur sur le pont arrière afin de profiter de la traversée. Le bercement imperceptible du bateau aura vite fait de nous endormir et ce n’est qu’une annonce en fin de matinée qui nous réveillera, nous demandant de quitter prestement le pont en raison d’un rapatriement en hélicoptère. Nous allons donc nous installer dans le grand salon à l’avant du bateau, où nous passons le reste du voyage. C’est le moment de lire quelques lignes sur Bergen.

Jadis capitale de la Norvège jusqu’en 1830, Bergen est une métropole internationale qui a su garder tout le charme et l’atmosphère d’une petite ville. Les habitants adorent leur belle cité aux multiples facettes et sont fiers de ses traditions maritimes, commerciales et culturelles. La ville est comme un amphithéâtre spectaculaire entourée de montagnes et ouvert sur la mer. Cette ville moderne, porte d’entrée vers les fjords les plus beaux et les plus sauvages de Norvège, est également riche en histoire. Traditions, esprit d’initiative et dynamisme ont fait de Bergen l’une des villes culturelles les plus actives de Norvège. Ce n’est pas un hasard, en effet, si la plus grande manifestation culturelle de Norvège, le Festival international de Bergen, y est organisée tous les ans, et si la ville a été choisie comme Capitale européenne de la culture en 2000. Les quartiers historiques témoignent d’un riche passé et les musées et galeries permettent d’admirer le patrimoine ancestral. Nous y accostons comme prévu en début d’après-midi.

A notre arrivée, nous rejoignons notre hôtel afin de nous enregistrer et de déposer nos bagages. Nous résidons à l’hôtel Scandic Neptun, à seulement 5 minutes de la place du marché et du port.

  • Très bien situé.
  • Bon petit-déjeuner.
  • Un peu vieillot.
  • Moquette dans la chambre.
  • Accueil froid et impersonnel.

hotelbergen

Il s’en suit un tour de ville pour visiter les points touristiques les plus connus. Le centre de Bergen se visite facilement à pied, mais tramways, autobus et taxis sont présents au besoin. La Bergen Card permet un accès gratuit au réseau d’autobus à l’intérieur de la ville, à la plupart des musées et attractions et donne des réductions dans plusieurs attractions culturelles, excursions, boutiques, restaurants et parkings, mais nous ne l’avons pas pris. Nous commençons notre visite par Torget, la place du marché.

Cette place qui s’étend au fond du port est l’endroit le plus animé et le plus touristique de Bergen. Là se tient le traditionnel marché au poisson, où l’on trouve tous les produits de la mer, vivants, frais, fumés ou marinés, prêt à emporter ainsi qu’un foule de sandwiches et de délicieux petits plats à déguster sur place. L’été, les commerçants font appel aux services d’étudiants étrangers,et on y parle aussi bien le français que le japonais, le russe, l’espagnol ou le chinois. Sont également vendus fleurs, légumes, bijoux et autres objets artisanaux.

En longeant le port, on remonte vers le célèbre groupe de maison de Bryggen.

Après plusieurs incendies, le quartier de la Hanse a été fidèlement reconstruit sur le vieux port, le long du quai. La partie la plus ancienne date de 1702, mais a conservé son aspect du 12e siècle. Aujourd’hui, les magasins de tricots norvégiens et d’antiquités ont désormais remplacés les entrepôts, mais le charme agit toujours et on y passe facilement plusieurs heures.

Le quadrilatère réservé aux marchands de la Hanse, du milieu du 14e au 18e siècle, entre le marché au poisson et la forteresse, était une ville dans la ville, enclose de murs, fermée de portes étroitement surveillées, régie et gouvernée par ses propres lois et institutions et directement soumise au conseil municipal de Lübeck. Peuplée uniquement d’allemands, elle se composait de longues rangées de maisons accolées dos à dos, perpendiculaires à la mer, séparées par d’étroits passages. Chaque société commercial avait son gérant, ses apprentis et ses employés. Ils devaient tous s’engager, en arrivant à Bergen, à habiter dans le quartier allemand, à respecter les lois du cantonnement, à ne pas devenir citoyens de Bergen et à ne pas se marier. Pour veiller au respect de cette dernière règle, la présence de femmes était strictement interdite à Bryggen. Les édifices à haut pognon triangulaire vers la mer servaient de domicile (en front de mer) et d’entrepôt (vers l’arrière). A l’arrière de chaque rangée, un bâtiment, réservé à la vie sociale, était le seul où il était permis de faire du feu ; il servait donc de cuisine communautaire et de pièce de séjour en hiver.

Nous revenons ensuite sur nos pas via le port et entamons l’ascension du mont Fløyen via le funiculaire Fløibanen.

Ce dernier est d’ailleurs une des attractions les plus célèbres de Norvège et la seule de ce type dans tout le pays. Il relie le centre-ville au sommet du mont Fløyen en 7 minutes et la montée constitue toute une expérience en elle-même. Le départ se fait depuis la gare inférieure, en plein cœur de la ville, à 150 mètres de Bryggen et du marché aux poissons. On dit que le touriste de passage n’a pas vraiment vu Bergen tant qu’il n’est pas monté dans le Fløibanen ! Depuis la plateforme d’observation à une altitude de 320 mètres, on peut admirer une vue imprenable sur l’ensemble de la ville de Bergen, ainsi que sur les fjords et le paysage montagneux alentour. Il faut le voir pour le croire, car la vue est vraiment magnifique ! Mais Fløyen n’est pas que cela. En effet, l’endroit fourmille de différents type d’excursions, promenades, sentiers de randonnées, pistes de ski en hiver, etc. Bref, il y a de quoi faire !

Nous redescendons ensuite et allons manger dans un des stands du marché au poissons. Il y a de tout : différentes sortes de poissons, des sandwichs frais et même des fruits et légumes, sans parler des glaces et pancakes. Bref, un dégustons un menu complet quoiqu’un peu cher, mais ce sont les prix norvégiens. Nous flânons un peu dans le port, puis un peu plus loin dans la vieille-ville.

Après cela, nous retournons à notre hôtel pour préparer notre prochaine journée sur le Hardangerfjord.

BILAN DE CETTE JOURNÉE À BERGEN

Bergen est une ville magnifique et tellement vivante. On peut s’y promener toute la journée sans ressentir le moindre ennui, tant il y a de chose à voir et à faire. Si la terre ferme vous incommode, prenez le large sur un des nombreux bateaux emmenant les touristes pour une croisière dans les eaux alentours. Envie de goûter les spécialités locales ? Rien de plus facile, le marché au poisson aura certainement de quoi vous intéresser. Si vous logez dans un appartement ou si vous avez accès à une cuisine, il est impératif d’acheter des produits de la mer frais au marché pour ensuite les cuisiner à votre façon. En plus, Bergen est un des points de départ pour diverses excursions les plus connus et son aéroport facilite énormément l’accès à la région.

LIENS UTILES