Project Description

Pour cette première visite des fjords de Norvège, j’ai choisi de passer par l’agence Fjord Tours afin de réserver directement un « package » chez eux. Celui qui a éveillé mon intérêt est le Geirangerfjord & Norway in a Nutshell®. Il s’agit d’un tour organisé non-accompagné dont seuls les transports sont réservés et qui couvre deux des excursions les plus populaires de Norvège : une croisière sur le Geirangerfjord et le célèbre Norway in a nutshell®, qui est un magnifique voyage d’Oslo à Bergen (ou l’inverse, voir en roundtrip) via Voss, Gudvangen, Flåm et Myrdal. En plus de cela, la visite d’Ålesund et une croisière sur le Hardangerfjord, second fjord de Norvège, font partie du voyage. J’effectue ce voyage avec un ami et nous logerons à l’hôtel afin de nous assurer un certain confort après de longues journées de visites. Nous mangerons de temps à autre dans des restaurants locaux et profiterons des différentes activités proposées sur place.

Notre retour à Oslo depuis Bergen se fait par la très célèbre excursion « La Norvège en miniature », le périple le plus apprécié de Norvège. Ce dernier nous emmène en voyage à travers des paysages majestueux et incluent des passages à couper le souffle sur la ligne de Flåm et de Bergen, la route pentue de Stålheimskleiva, le Nærøyfjorden et la vallée d’Aurlandsdalen. Des départs pour cette excursion sont prévus toute l’année depuis Bergen, Oslo ou Voss.

Nous commençons donc cette journée par un périple en train de Bergen à Voss en un peu plus d’une heure. A l’arrivée et sans perdre de temps, nous montons dans un des 3 bus faisant la route à Gudvangen en passant par la route de Stålheimskleiva. Il y a pas mal de monde et pour cause, nous sommes en haute saison et ce tour est le plus réservé d’entre tous. Au bout d’une demi-heure de route, nous entamons notre ascension de la route de Stålheimskleiva.

Cette dernière monte en zigzag à l’aide de 13 épingles et offre une vue magnifique sur la vallée en contrebas et la chute d’eau Stålheimsfossen. Une petite pause sur le sommet nous permet d’admirer la vue panoramique depuis le Stålheim Hotel. Stålheimskleiva est ouvert entre mai et septembre. En hiver, le bus emprunte la nouvelle route de Voss.

Nous arrivons ensuite à Gudvangen, petit débarcadère au bout du Nærøyfjord, où les ferries et petits bateaux de croisières arrivent et partent régulièrement.

A notre arrivée, nous avons 15 minutes pour embarquer à bord du ferry qui nous emmène jusqu’à Flåm. Une fois à bord, nous nous restaurons puis nous installons sur le pont arrière afin d’admirer le paysage durant la magnifique traversée.

Le Nærøyfjord est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO et est d’une beauté spectaculaire. Ce fjord est un des bras du Sognefjord, et est un des plus étroits de l’Europe. Lors de la croisière, nous passons devant les jolis villages d’Aurland et d’Undredal, avant d’arriver à Flåm.

Le village de Flåm se situe au fin fond de l’Aurlandsfjord, un des autres bras du majestueux Sognefjord. Ce village est une destination touristique depuis la fin du 19e siècle et reçoit près de 450’000 visiteurs par an. La plupart viennent pour la ligne de chemin de fer Flåmsbana, qui parcourt les 20 km entre la gare de Flåm et celle de Myrdal dans un décor grandiose. C’est notre cas, mais avant cela, nous profitons des quelques 2 heures de temps libre pour manger un morceau, visiter ce charmant petit village ainsi que l’ancienne gare de Flåm, qui abrite dorénavant un musée consacré à la ligne Flåmsbana.

Le chemin de fer de Flåm, suite de notre voyage, est un must pour tout amoureux du rail. Ce chef d’œuvre d’ingénierie norvégienne est, parmi les lignes ferroviaires à écartement normal, celle qui a la plus forte dénivellation du monde (la pente est de 55/1000 sur pratiquement 80% de la ligne). Le trajet permet de découvrir certains des paysages les plus sauvages et les plus magnifiques de Norvège. Sur vingt kilomètres, on peut admirer des rivières qui se fraient un passage au fond de ravins étroits, des cascades qui se jettent sur les flancs de montagnes, sans oublier les sommets enneigés et les fermes de montagnes s’accrochant aux coteaux escarpés. Impressionnant ! C’est aussi l’un des sites touristiques les plus visités de Norvège. Le trajet entre les deux gares dure environ une heure.

Lors de notre trajet, nous nous arrêtons deux fois : lors d’un croisement pour laisser passer l’autre train qui effectue le trajet en sens inverse et au pied de l’impressionnante chute d’eau Kjosfossen, où nous pouvons sortir du train quelques minutes. Kjosfossen est l’une des merveilles naturelles les plus visitées de Norvège. L’eau provenant du lac Reinungavatnet chute d’une hauteur totale de 225 m, sur une longueur horizontale de 700 m. L’arrêt en train s’effectue seulement en été.

Quelques secondes après l’arrêt du train, une musique se fait entendre par dessus le grondement de la chute, et on peut voir une Huldra, une séduisante dame des forêts dans la mythologie nordique, qui effectue une danse devant la cascade. Au fur et à mesure de la performance, elle disparait et réapparait quelques dizaines de mètres plus loin. Charmant spectacle et très jolie musique. Les actrices sont toutes des étudiantes de l’école norvégienne de ballet. Faute de n’avoir pu filmer avec mon appareil photo (pas vraiment fait pour ça au passage), voici une vidéo dénichée sur Youtube.

Nous arrivons finalement à Myrdal, situé à 867 mètres au dessus du niveau de la mer. Nous sommes dans une petite gare de montagne et il n’y a strictement rien à faire d’autre que d’attendre notre train pour Oslo. Parfait, nous avons donc le temps de manger un morceau. Un petit aperçu de notre collation ci-dessous, un vrai délice !

Notre train de la ligne Bergen-Oslo arrive à l’heure et nous rejoignons notre place pour un trajet d’environ 5 heures. Aucun autre train ne circule entre deux villes d’Europe à une altitude aussi élevée que celui qui relie Oslo et Bergen. Cette ligne entre les deux plus grandes villes de Norvège traverse des paysages impressionnants, les plus spectaculaires se trouvant dans le Hardangervidda, le plateau de montagne le plus haut d’Europe. Finse, à 1’222 mètres d’altitude, est le point culminant de la ligne. La ligne Oslo-Bergen est appréciée aussi bien des touristes que de la population locale. Comme elle dessert plusieurs stations de sports d’hiver, elle est aussi sollicitée en hiver qu’en été, durant la haute saison touristique. Commencés en 1875, les travaux de construction de la ligne ont duré 34 ans, avec une main d’œuvre d’environ 15’000 hommes et les 182 tunnels ont été creusés à la main.

Nous arrivons à Oslo vers 23h et rejoignons notre hôtel. Ce n’est pas tout ça, mais il nous reste la capitale de Norvège à visiter !

BILAN DE CETTE JOURNÉE

Décidément, ce pays est devenu en quelques jours un nouveau coup de cœur, à l’instar de l’Islande et du Japon. Si le beau temps est présent, c’est avec un réel plaisir que vous pouvez découvrir les magnifiques fjords et les montagnes environnantes. Ce tour est absolument à faire si vous visitez le pays car en une journée, vous aurez un aperçu complet des différentes facettes de la Norvège. On y respire un air pur et les paysages sont tous à couper le souffle. Ce n’est qu’un aperçu, je le précise, mais suffisamment intense pour m’avoir donné envie d’y revenir chaque été !

LIENS UTILES