Project Description

Le Creux du Van, un immense cirque rocheux naturel, est situé à la frontière entre les cantons de Neuchâtel et de Vaud. Des falaises hautes de 160 mètres entourent un fond de vallée de quatre kilomètres de long sur un kilomètre de large. Le glacier, puis les ruisseaux ont sculpté cette extraordinaire formation rocheuse dans les couches de calcaire déposées il y a près de 200 millions d’années par une mer primitive. Les parois abruptes offrent un aperçu géologique intéressant du plissement de la chaîne du Jura. Le climat de la région du Creux du Van, avec ses forêts et sa flore arctico-alpine, est également unique. La nature intacte fournit un habitat idéal aux chamois, bouquetins, lynx et à de nombreux autres animaux sauvages qui sont protégés au sein d’une réserve naturelle de 25 kilomètres carrés. Au fond du cirque s’écoule une source, la Fontaine Froide, dont la température ne dépasse pas 4 degrés Celsius tout au long de l’année. Bienvenue au Creux du Van, le plus grandiose des amphithéâtres !

SENTIER DU CREUX DU VAN

Cette randonnée permet de découvrir l’impressionnant cirque rocheux du Creux du Van, né il y a des siècles de l’érosion de l’eau et de la glace. Au sommet, une vue panoramique à couper le souffle !

Le départ du sentier est à Noiraigue, village que l’on peut atteindre facilement depuis Neuchâtel en voiture ou en train, voir à pied depuis les Gorges de l’Areuse. Cent mètres à l’est de la gare de Noiraigue, on traverse les voies et on prend la route de la Ferme Robert. Tout est balisé et les directions sont bien indiquées. Le sentier commence à droite à l’entrée de la forêt et mène aux Oeuillons pour une halte bienvenue. Reposé, on entreprend la montée du «Sentier des 14 Contours» qui mène au Soliat, petite métairie idéale pour une seconde et longue pause après la montée. L’itinéraire longe le bord du Creux du Van où peut admirer une riche flore alpine : anémones, asters, grandes astrances et gentianes. La faune non plus n’est pas en reste et vous aurez peut-être la chance d’admirer bouquetins, chamois, marmottes et autres rapaces vivant en toute liberté dans les environs.

A l’extrémité est, au bout de cet hémicycle naturel, on franchit un mur de pierre et poursuivons jusqu’à la ferme de la «La Grand’Vy». Ensuite, c’est la descente en direction du Pré au Favre. Une fois en bas, on tourne à gauche et on descend le champ jusqu’à l’entrée de la forêt. Un sentier pierreux rapide conduit à la Ferme Robert, ferme typique datant de 1750, où l’on peut également se restaurer. On longe le parc à voitures et on prend le sentier en direction de Noiraigue. Au sortir de la forêt, une route goudronnée conduit à la gare où se termine la randonnée.

C’est une randonnée obligatoire pour les habitants du canton et même des visiteurs de toute la Suisse et de l’étranger qui viennent admirer cette merveille naturelle ! Bâle a ses Leckerlis, les Grisons ont leur viande séchées et nous à Neuchâtel, on a le Creux du Van ! C’est une visite que je recommande chaudement aux amoureux de la nature ! Prenez vos jumelles, vous aurez peut-être la chance d’apercevoir des bouquetins !